To build jQuery, you need to have the latest Node.js/npm and git 1.7 or later. Earlier versions might work, but are not supported. For Windows, you have to download and install git and Node.js. OS X users should install Homebrew. Once Homebrew is installed, run brew install git to install git, and brew install node to install Node.js. Linux/BSD users should use their appropriate package managers to install git and Node.js, or build from source if you swing that way. Easy-peasy. Special builds can be created that exclude subsets of jQuery functionality. This allows for smaller custom builds when the builder is certain that those parts of jQuery are not being used. For example, an app that only used JSONP for $.ajax() and did not need to calculate offsets or positions of elements could exclude the offset and ajax/xhr modules. Any module may be excluded except for core, and selector. To exclude a module, pass its path relative to the src folder (without the .js extension). Some example modules that can be excluded are: Note: Excluding Sizzle will also exclude all jQuery selector extensions (such as effects/animatedSelector and css/hiddenVisibleSelectors). The build process shows a message for each dependent module it excludes or includes. As an option, you can set the module name for jQuery's AMD definition. By default, it is set to "jquery", which plays nicely with plugins and third-party libraries, but there may be cases where you'd like to change this. Simply set the "amd" option: For questions or requests regarding custom builds, please start a thread on the Developing jQuery Core section of the forum. Due to the combinatorics and custom nature of these builds, they are not regularly tested in jQuery's unit test process. The non-Sizzle selector engine currently does not pass unit tests because it is missing too much essential functionality.
Rôles modèles

#QuandJeSeraiGrandeJeSerai Pompier

Lucy est pompier à Londres. Elle explique ce qui lui plait dans ce métier, les qualités nécessaires à avoir, et donne ses conseils aux jeunes filles qui souhaiteraient poursuivre une telle carrière.

Q: Pour quelles raisons avez-vous décidé de devenir pompier?

J’ai décidé de devenir pompier principalement pour aider les gens, aider les communautés où je travaille, et sauver des vies, où je pouvais.

Q: Quelles difficultés avez-vous rencontrées au cours de votre carrière?

Souvent on rencontre des gens qui vous disent: « oui mais tu as réussi car tu es une fille, et ils ont fait en sorte que ce soit plus facile pour toi. » Et en fait c’est tout le contraire. Rien n’a été plus facile pour moi. J’ai passé exactement les mêmes tests physiques que tout le monde pour avoir ce travail, j’ai passé les mêmes tests de maths, les mêmes entretiens. Tout a été exactement pareil. J’ai juste mieux réussi que beaucoup d’autres et j’ai réussi à être admise.

Q: Quels conseils donnerais-tu aux jeunes filles qui souhaitent devenir pompier?

Je dirais aux jeunes filles qui veulent devenir pompier de ne rien laisser les arrêter, de ne rien laisser leur barrer la route, et de ne laisser personne leur dire qu’elles ne peuvent pas être un pompier.

Q: Que penses-tu de la journée internationale des femmes?

On a besoin maintenant plus que jamais de continuer à promouvoir les succès des femmes et à encourager les femmes car on a probablement reculé ces dernières années. On voit la réaction des enfants aujourd’hui (NDLR: les enfants d’une classe élémentaire devaient dessiner un pompier, sans que l’on précise s’il s’agissait d’un homme ou d’une femme). C’était formidable de travailler avec eux, mais personne à part une fille n’a dessiné le pompier sous les traits d’une femme. Et cette élève, Olivia je crois, a dessiné toutes les professions avec des femmes, ce qui est vraiment super, même si ce n’était qu’une seule personne. J’étais assez fière. Mais maintenant, plus que jamais, on a besoin de la journée internationale des femmes.