To build jQuery, you need to have the latest Node.js/npm and git 1.7 or later. Earlier versions might work, but are not supported. For Windows, you have to download and install git and Node.js. OS X users should install Homebrew. Once Homebrew is installed, run brew install git to install git, and brew install node to install Node.js. Linux/BSD users should use their appropriate package managers to install git and Node.js, or build from source if you swing that way. Easy-peasy. Special builds can be created that exclude subsets of jQuery functionality. This allows for smaller custom builds when the builder is certain that those parts of jQuery are not being used. For example, an app that only used JSONP for $.ajax() and did not need to calculate offsets or positions of elements could exclude the offset and ajax/xhr modules. Any module may be excluded except for core, and selector. To exclude a module, pass its path relative to the src folder (without the .js extension). Some example modules that can be excluded are: Note: Excluding Sizzle will also exclude all jQuery selector extensions (such as effects/animatedSelector and css/hiddenVisibleSelectors). The build process shows a message for each dependent module it excludes or includes. As an option, you can set the module name for jQuery's AMD definition. By default, it is set to "jquery", which plays nicely with plugins and third-party libraries, but there may be cases where you'd like to change this. Simply set the "amd" option: For questions or requests regarding custom builds, please start a thread on the Developing jQuery Core section of the forum. Due to the combinatorics and custom nature of these builds, they are not regularly tested in jQuery's unit test process. The non-Sizzle selector engine currently does not pass unit tests because it is missing too much essential functionality.
Blog

C’est carnaval!

En cette période de carnaval, il est temps de changer les habitudes et les costumes.

Chaque année, on retrouve la même segmentation des déguisements pour les enfants, et en particulier une immense majorité des petites filles déguisées… en princesses, alors qu’on constate une plus grande diversité de déguisements chez les petits garçons (même si les chevaliers et les supers héros sont également souvent bien représentés).

En faisant une simple recherche pour « déguisement fille » sur un site de e-commerce bien connu, voici ce qu’on trouve:

Mais si on cherche « déguisement garçon », on obtient une sélection bien plus variée de déguisements:

L’histoire ne nous dit pas si l’algorithme de sélection des articles a lui-même un biais lié au genre et ne propose que des déguisements de princesses aux filles par construction, ou si l’algorithme ne propose que ce type de déguisement parce que c’est ce qui est le plus demandé et vendu. Dans tous les cas, c’est un indicateur que les choses changent peu dans ce domaine, et les modèles auxquels les petites filles s’identifient restent bien peu variés.

Heureusement, les nouvelles princesses ne passent plus leur vie à attendre leur prince charmant et n’aspirent plus simplement à « vivre heureuse avec leur prince et avoir beaucoup d’enfants ». Elles sont indépendantes, rebelles, et peuvent aussi avoir des supers pouvoirs.

Mais au-delà de princesse, il y a tellement de choses qui peuvent faire rêver une petite fille et tellement d’autres modèles auxquels elle peut s’identifier. Alors pour ce carnaval, vive les déguisements qui changent, comme par exemple: Jedi, chevalier, dinosaure, astronaute, ninja, pirate, policière, StormTrooper, etc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *